Action : Le 3 mai 2009, journée mondiale de la liberté de la presse. Agissez en faveur de journalistes en danger.

L’étudiant et journaliste, Perwiz Kambakhsh, a été condamné à mort pour blasphème en janvier 2008. La cour d’appel de Kaboul a annulé cette condamnation, le 21 octobre 2008. Ce tribunal a cependant prononcé contre lui une peine de vingt ans d’emprisonnement, bien que Perwiz Kambakhsh ait été déclaré coupable d’une infraction qui, selon la loi, était seulement passible de cinq ans d’emprisonnement. Il semble qu’en réalité les autorités visaient son frère, qui est aussi journaliste. Nous avons maintenant appris que la Cour suprême a confirmé, à la mi-février 2009, la condamnation de Perwiz Kambakhsh à une peine de vingt ans d’emprisonnement. Son avocat n’était pas présent lors de l’audience, qui s’est tenue à huis clos, et ce dernier n’a eu connaissance de cette décision que récemment et par hasard. Perwiz Kambakhsh est détenu à l’isolement par crainte que les prisonniers talibans ou d’autres religieux extrémistes ne tentent de le tuer. Autres pages publiées sur isavelives.be pour Perwiz Kambakhsh : Le dossier Individu En Danger L’historique des publications sur isavelives.be Voir aussi nos actions urgentes : Action Urgente : Miguel Angel Casillas Báez (h), sa famille et d’autres journalistes du Diario de los Altos Action Urgente : Jorge Luis García Pérez, généralement connu sous le nom d’Antúnez (h),militant ... Action Urgente : Tan Zuoren (h), 55 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.