Action : Des communautés autochtones en danger au Paraguay

Les vaches vivent dans de meilleures conditions que les peuples autochtones du Paraguay ; elles sont mieux vaccinées. Jorge Lara Castro, Vice Ministre paraguayen des Relations extérieures. ? ? Au Paraguay, deux communautés autochtones, les Yakyes Axas et les Sawhoyamaxas arrachées à leurs terres ancestrales, continuent de voir leurs droits humains gravement bafoués. Des mesures doivent être prises d’urgence pour sauver ces communautés, dont les besoins fondamentaux ne sont toujours pas assurés. ??Installés le long de l’autoroute reliant Pozo Colorado à Concepción, les deux peuples autochtones souffrent d’une extrême pauvreté (absence d’accès aux soins médicaux de base, à l’éducation, manque de nourriture…). Au-delà de conditions de vie déplorables, la confiscation de leurs terres ancestrales prive les Yakye Axa et Sawhoyamaxa de leur identité, de leur mode de vie et de leurs ressources vitales (chasse, pêche…). ??En 2005 et 2006, la Cour interaméricaine des droits de l’homme a jugé que les droits à la propriété, à la vie et à la protection judiciaire des deux communautés respectives avaient été violés. Ordonnant la restitution des terres, les juges ont fixé comme date butoir le 13 juillet 2008 pour les Yakyes Axas et le 19 mai 2009 pour les Sawhoyamaxas. De plus, dans l’attente de l’application des jugements de la Cour, l’État paraguayen doit veiller à la satisfaction des besoins fondamentaux des deux communautés. ??Bien que le Président Fernando Lugo se soit déclaré en faveur de la réforme agraire et du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.