Action : Mohamed Mrabet Fahsi, détenu incommunicando en Espagne

Le 10 janvier 2006, le jour de la fête musulmane de l’Aïd, Mohamed Mrabet Fahsi a été arrêté à son domicile à Vilanova i la Geltr ? ( près de Barcelone) par des officiers de la Garde civile masqués. Il lui a été dit qu’il était arrêté pour être soupçonné de collaboration avec un groupe terroriste armé. Il a été emmené, les yeux bandés, à Madrid où il a été détenu incommunicando (1) dans le bâtiment de la garde Civile de Guzman el Bueno pendant 4 jours. Plusieurs autres personnes, y compris des amis et des parents de Mohamed Fahsi ont également été arrêtés dans le cadre de la même opération de police. Jusqu’au 30 septembre 2009, Il vous est aussi possible d’agir directement par SMS Mohamed et plusieurs autres ont déclaré à Amnesty International qu’ils ont été soumis à la torture et autres mauvais traitements pendant leur détention incommunicando (1), en ce compris des exercices forcés, être contraints de rester debout jusqu’à l’épuisement, la privation de sommeil, l’exposition au froid, avoir les yeux bandés, la prise de drogues hallucinogènes, les humiliations de nature sexuelle, les coups, l’asphyxie, les menaces de violence, les menaces (y compris les menaces de violence sexuelle) à l’encontre de membres de leur famille, des insultes racistes et islamophobes, des insultes et des actes d’intimidation, et l’interdiction de se laver. Mohamed savait que d’autres personnes qu’il connaissait étaient détenues car il entendait leur voix, il entendait également qu’elles étaient battues. En raison de l’absence de lumière, il a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir