Action : Sierra Leone, une femme sur huit risque de mourir pendant la grossesse ou l’accouchement.

Des milliers de femmes meurent d’hémorragie après l’accouchement. La plupart meurent chez elles. Certaines meurent en se rendant à l’hôpital, en taxi, en motocyclette ou à pied. En Sierra Leone, moins de la moitié des naissances se passent en présence d’une accoucheuse compétente et moins d’un accouchement sur cinq a lieu dans un établissement de santé. Ces chiffres préoccupants montrent que les décès liés à la maternité sont une urgence des droits humains en Sierra Leone, a déclaré Irene Khan. Des femmes et des jeunes filles meurent par milliers parce qu’elles sont privées de leur droit à la vie et à la santé, en dépit de la promesse du gouvernement de fournir des soins médicaux gratuits à toutes les femmes enceintes. Jusqu’au 14 octobre 2009, Il vous est aussi possible d’agir directement par SMS Articles en rapport avec le sujet sur notre site Amnesty.be

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !