Action : 18 décembre 2009, Journée internationale des migrants : derrière les gros titres se cachent de vraies personnes

Nous autres Belges sommes fiers d’être ouverts, accueillants et conviviaux. Riches de la tradition humaniste et de la diversité culturelle de la Belgique, nous avons oeuvré à l’intégration d’étrangers, mené de grands combats contre l’injustice et aidé les victimes de catastrophes naturelles. Petit pays au grand coeur, nous sommes ouverts au monde. Pourtant nos hommes politiques oublient souvent ces valeurs lorsqu’il s’agit des réfugiés. Or, les personnes qui fuient les persécutions à cause de leur origine ethnique ou de leurs convictions politiques ou religieuses viennent chez nous pour y chercher protection. Ce n’est pas nouveau. N’avons-nous pas nous-mêmes été accueillis par nos voisins en temps de guerre ? En réalité, même si ce n’est pas très populaire, surtout en période de difficultés économiques, la Belgique tout comme l’Europe ne peut pas simplement ignorer les victimes de guerres, de persécutions et de conflits. Grand nombre de ces mères, pères et enfants ont échappé à des drames que nous ne pouvons même pas imaginer. 497.663.393 personnes vivaient dans l’Union européenne en 2008. Seulement 238.100 personnes, une sur 2.000 (0,05% de la population européenne), avaient demandé l’asile. Belges, Européens, nous avons signé la Convention de Genève promettant aux victimes de guerres, de persécutions et de conflits que nous les protégerions. Dites à ceux qui nous gouvernent que vous attendez d’eux qu’ils abandonnent leurs politiques nourries de peur et de reproches. Dites-leur qu’ils agissent conformément à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.