Action : Des enfants confrontés aux lois anti-terroristes en Turquie

En Turquie, des milliers d’enfants font face à des poursuites judiciaires pour leur participation présumée à des manifestations visant les autorités turques. Le nombre de poursuites augmente de façon alarmante depuis 2008. Deniz (nom d’emprunt), âgé de 16 ans, a raconté à Amnesty International qu’il fut arrêté et maltraité par la police en octobre 2008. Il revenait de l’école alors qu’une manifestation se déroulait près de son domicile. Il dit que dès son arrivée à la prison de Kürkçüler à Adana, il fut battu à plusieurs reprises jusqu’à perdre connaissance. Près de trois mois après sa détention préventive, il fut reconnu coupable de délits liés au terrorisme et condamné à 4 ans et 9 mois de prison. Il a été libéré depuis et un appel de la sentence est actuellement en attente. Des enfants, dont certains n’ont que 12 ans, ont été accusés de délits liés au terrorisme, y compris celui d’appartenance à une organisation terroriste, sur base uniquement d’une participation présumée à des manifestations. La plupart de ces manifestations ont eu lieu dans le sud-est de la province de Diyarbak ?r et le sud de la province d’Adana. Ces manifestations se focalisaient sur les problèmes de la population kurde parmi lesquels le déni présumé de ses droits culturels. Les manifestants se sont opposés à la police et certains d’entre eux ont lancé des pierres et des cocktails Molotov. Les déclarations de violences policières pendant et après les manifestations étaient largement répandues. Néanmoins, ces allégations ne furent que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.