Action : Iran. Homicide de Neda Agha Soltan les experts des droits humains de l’ONU doivent enquêter

Le 20 juin 2009, la mort de Neda Agha Soltan, une étudiante, a été filmée et largement diffusée sur Internet (vidéo amateur anonyme - a reçu symboliquement ce mardi 16 février 2010 le prix du journalisme George Polk). Neda Agha Soltan sortait d’une voiture avec des amis à proximité du lieu d’une manifestation pacifique, à Téhéran, lorsqu’elle a été abattue en pleine poitrine. Elle est décédée quelques minutes plus tard. Sur place, un membre des bassidjis (miliciens volontaires) a été désarmé par des passants. Ses papiers d’identité ont été confisqués et publiés sur Internet. Cependant, cette personne n’a jamais été traduite en justice. Selon les chiffres officiels, au moins 42 autres personnes ont été tuées lors des manifestations qui ont suivi l’élection présidentielle controversée du mois de juin 2009. Amnesty International estime que ce nombre est très en deçà de la réalité. Articles en rapport sur amnesty.be Thèmes : Lutte contre l’impunité Iran

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.