Écrire Le Bélarus a procédé à l’ exécution de Andreï Jouk et de Vassily Youzeptchouk

Action complémentaire sur l’AU 218/09, EUR 49/004/2010, 22 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 MAI 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Selon des sources au Bélarus, deux hommes ont été exécutés à Minsk au cours des derniers jours. Il faut maintenant que les autorités remettent les corps d’Andreï Jouk et de Vassily Youzeptchouk à leurs proches pour qu’ils puissent les enterrer. Il semble qu’Andreï Jouk et Vassily Youzeptchouk aient été passés par les armes aux environs du 18 mars. Le 19 mars, les autorités ont retourné à la mère d’Andreï Jouk la nourriture qu’elle voulait faire parvenir à la prison de Minsk où étaient détenus les deux hommes, et lui ont dit que ceux-ci « avaient été transférés ». On lui a indiqué qu’il ne fallait plus qu’elle vienne prendre des nouvelles de son fils à la prison mais qu’elle attende d’être informée par le tribunal. Lundi 22 mars dans la matinée, elle a été informée par le personnel de la prison que les deux hommes avaient été exécutés. Peu après avoir entendu la nouvelle, le père d’Andreï Jouk a dû être hospitalisé pour une crise cardiaque. Au Bélarus, l’annonce officielle selon laquelle une exécution a eu lieu est faite par le tribunal qui a prononcé la condamnation à mort. Il peut se passer des semaines ou des mois avant que le tribunal n’émette un avis d’exécution. Les corps des personnes exécutées ne sont pas remis à leurs proches mais sont enterrés en secret dans un lieu qui n’est jamais indiqué aux familles. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.