Action : Restriction de l’accès à l’eau dans les Territoires palestiniens occupés

Le mardi 27 octobre 2009, Amnesty International publiait un rapport accusant Israël de priver les Palestiniens du droit d’accéder à une eau correcte en maintenant un contrôle total sur les ressources communes et en menant des politiques discriminatoires. Les Palestiniens dans les Territoires palestiniens occupés se voient refuser par Israël l’accès à l’eau dont ils ont besoin. Par contre les colonies israéliennes en Cisjordanie, établies en violation du droit international, reçoivent toute l’eau qu’elles veulent, parfois 10 fois plus par habitant que les villages voisins palestiniens. Les Israéliens ont imposé des contraintes à l’Autorité palestinienne qui l’empêche de développer efficacement la distribution et l’assainissement de l’eau ; un tiers de l’eau que l’Autorité palestinienne gère et distribue à la population sous sa juridiction se perd dans les fuites. Pendant ce temps, à Gaza, qui est isolé par le blocus israélien, la distribution et l’assainissement de l’eau sont interrompus parce qu’il n’y a pas de matériaux pour la construction et l’entretien . Actuellement, plus de 90 pour cent de l’eau du robinet à Gaza est impropre à la consommation humaine, parce qu’elle est contaminée par l’eau de mer et les eaux usées. Suite à l’action menée, nous avons quelques bonnes nouvelles en termes d’efficacité de la campagne d’Amnesty International, mais malheureusement de mauvaises nouvelles concernant la situation sur le terrain. Les bonnes nouvelles : Les autorités israéliennes ont réagi au rapport d’Amnesty (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.