Action : Belgique, la crise de l’accueil des demandeurs d’asile perdure

Depuis trop longtemps, des personnes, y compris des familles avec enfants venues chez nous demander l’asile, passent la nuit dehors. Selon une estimation, 1 200 demandeurs d’asile sont concernés et 1 000 autres demandeurs sont, quant à eux, logés dans des chambres d’hôtel car les centres d’accueil sont pleins. Bien que le gouvernement ait eu en prévision d’ouvrir des places pour les demandeurs d’asile, le réseau d’accueil reste saturé. En outre, un trop grand nombre de mineurs non accompagnés se retrouvent soit à la rue, soit dans des centres pour adultes ou des hôtels. Du fait de ce total manque de prise en charge, notre gouvernement enfreint les droits les plus élémentaires des demandeurs d’asile alors qu’il est tenu de respecter les normes minimales d’accueil à leur égard, conformes à la directive européenne. La loi belge précise d’ailleurs très clairement ces obligations. Les normes prévoient que les besoins élémentaires des demandeurs d’asile doivent être satisfaits afin que ceux-ci puissent attendre l’issue de leur procédure d’asile dans des conditions de vie acceptables. Or, leurs droits les plus élémentaires comme le droit à un toit et à la nourriture sont purement et simplement bafoués. Passez à l’action en écrivant à notre Secrétaire d’État à l’intégration sociale afin qu’il trouve une solution immédiate en faveur des demandeurs d’asile privés actuellement de toute forme de prise en charge. Il est urgent de prévoir un nombre suffisant de places d’accueil et que celles-ci soient mises aussitôt à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.