Agissez par SMS : Le Sénégal doit juger l’ancien président tchadien Hissène Habre

Agir par SMS, c’est agir ET soutenir financièrement Amnesty International pour l’ensemble de ses activités. Pour cela, envoyez jusqu’au 28 juillet 2010, 14 h, un SMS avec vos coordonnées complètes vers le 3313 (2€ le SMS). Vous pouvez recevoir automatiquement, une fois par semaine, la nouvelle action par SMS en vous abonnant à ce service. Pour cela, envoyez le message « AU » au numéro 3313 (sms reçu gratuit. Votre réponse 2€). Plus d’informations Dix ans après le dépôt de la plainte au Sénégal en 2000, le procès de Hissène Habré n’a toujours pas commencé. Malgré les appels répétés des victimes et de la communauté internationale, malgré le mandat donné au Sénégal par l’Union africaine pour le juger, les autorités sénégalaises n’ont cessé de reporter la tenue de ce procès. Le Comité des Nations unies contre la torture, saisi par des victimes tchadiennes, a conclu en mai 2006 que le Sénégal avait violé la Convention contre la torture en manquant à son obligation de poursuivre ou d’extrader Hissène Habré. Le Comité avait alors enjoint les autorités sénégalaises de soumettre la présente affaire à ses autorités compétentes pour l’exercice de l’action pénale ou, à défaut, dans la mesure où il existe une demande d’extradition émanant de la Belgique, de faire droit à cette demande, ou le cas échéant, à toute autre demande d’extradition émanant d’un autre État en conformité avec les dispositions de la Convention. Chaque mois qui passe des victimes ou leurs proches décèdent sans avoir pu voir Hissène Habré jugé pour les crimes commis (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir