Écrire Ye Guoqiang (h), 47 ans ; Ye Mingjun (h), 25 ans

ASA 17/057/2007 - Action complémentaire sur l’AU 255/07 (ASA 17/047/2007 du 4 octobre 2007) Ye Mingjun, fils du défenseur pékinois du droit au logement Ye Guozhu actuellement emprisonné, a été libéré le 30 octobre au bout d’un mois de détention. Soupçonné d’« incitation à la subversion de l’État », il reste sous surveillance et a reçu l’ordre de ne pas parler aux médias, sous peine de « conséquences négatives » sur sa propre situation ou celle de son père. Ye Guoqiang, frère de Ye Guozhu, est toujours détenu au secret dans un lieu qui n’a pas été révélé et risque d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Amnesty International est inquiète pour la sécurité de Ye Guoqiang et Ye Mingjun. Ye Guoqiang et Ye Mingjun ont été emmenés séparément par la police le 29 septembre, et ont fait l’objet d’une enquête liée à leur présumée « incitation à la subversion de l’État ». Ye Guoqiang n’a jamais été autorisé à rencontrer ses avocats. On ignore s’il a été formellement inculpé. Amnesty International a cependant appris qu’à la fin du mois d’octobre, il avait été transféré dans un centre pékinois accueillant les détenus en attente de jugement. Fin novembre, il a de nouveau été transféré et l’on ignore où il se trouve actuellement. Au cours de sa période de détention, Ye Mingjun aurait eu le crâne rasé, bien que ce traitement soit habituellement réservé aux prisonniers condamnés. Ye Guozhu a été condamné en décembre 2004 à quatre ans d’emprisonnement pour avoir « cherché à provoquer un conflit et troublé l’ordre public » après (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.