Action : Fin de la démolition de maisons bédouines du sud d’Israël

Cette année a vu une augmentation marquée de la démolition de maisons bédouines du Néguev (ou Naqab) dans le sud d’Israël. Le 27 Juillet 2010, tout le village d’al-’Araqib comprenant environ 250 personnes, dont de nombreux enfants, a été détruit par des agents de l’Administration foncière israélienne accompagnée par plus de 1.000 policiers. Les oliviers qui avaient été plantés par la population ont été déracinés. Selon l’ONG israélienne Adalah, la police a également confisqué les effets personnels appartenant à des résidents, y compris des générateurs, réfrigérateurs, fours, meubles de chambre à coucher et des sacs de farine. Les tentatives menées par les résidents et leurs partisans pour reconstruire leurs maisons dans le village ont été suivies par la destruction à nouveau de leurs biens par les les autorités israéliennes. Des dizaines de villages bédouins du sud d’Israël ne sont pas officiellement reconnus par les autorités de l’État, même si leurs dizaines de milliers de résidents sont des citoyens israéliens. Ils manquent de services essentiels et vivent sous la menace constante de destruction de leurs maisons et l’expulsion de la terre. L’administration des terres d’Israël classe al-’Araqib et d’autres villages "non reconnus" comme des terres d’Etat prétendant les citoyens Bédouins d’Israël ont "envahi" ces domaines. Pourtant, les Bédouins ont un droit historique bien établi à vivre là et la législation internationale des droits humains soutient le point de vue qu’ils doivent être libres de toute menace de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.