Action : Raheleh risque d’être exécutée d’un moment à l’autre !

Cette mère de deux enfants risque d’être exécutée d’un moment à l’autre. Elle a été condamnée pour le meurtre de son mari. La famille de son époux a refusé le paiement de la diya (prix du sang) et tient à ce que la peine prononcée soit appliquée. Le responsable du pouvoir judiciaire a la capacité de suspendre temporairement des exécutions et d’ordonner une nouvelle enquête sur les faits reprochés aux personnes condamnées. Source : Raheleh Zamani (f), 27 ans.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !