Écrire Fatemeh Masjedi et Maryam Bidgoli, des femmes iraniennes, risquent la prison pour une pétition

AU 3/11, MDE 13/004/2011, 7 janvier 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 FÉVRIER 2011 À : Fatemeh Masjedi et Maryam Bidgoli – militantes des droits des femmes – pourraient, à tout moment, être envoyées en prison pour six mois parce qu’elles ont pacifiquement recueilli des signatures pour une pétition réclamant qu’il soit mis fin à la discrimination à l’égard des femmes dans le droit iranien. Fatemeh Masjedi et Maryam Bidgoli participent toutes les deux à la campagne Un million de signatures (également appelée Campagne pour l’égalité, un mouvement d’initiative populaire demandant qu’il soit mis un terme à la discrimination à l’égard des femmes dans le droit iranien. Le 29 décembre 2010, on leur a ordonné de se présenter dans les trois jours aux autorités pénitentiaires de Qom afin qu’elles commencent à purger une peine de six mois d’emprisonnement. Cependant, elles demeurent libres en attendant qu’il soit statué sur le recours qu’elles ont formé contre leur déclaration de culpabilité et leur peine. Malgré cela, Amnesty International craint qu’elles ne soient incarcérées à tout moment. Ces deux femmes avaient été arrêtées le 7 mai 2009 pour avoir recueilli pacifiquement des signatures pour une pétition réclamant qu’il soit mis fin aux lois discriminatoires envers les femmes iraniennes et avaient été libérées après deux semaines de détention. Elles ont été condamnées à un an d’emprisonnement par la deuxième chambre du tribunal révolutionnaire de Qom le 29 août 2010 pour « propagande contre le régime en faveur d’un groupe (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.