Action : Détentions illégales pratiquées par les Etats-Unis - Recommandations aux autres gouvernements

Les gouvernements du monde entier peuvent largement contribuer à faire cesser les détentions pratiquées par les États-Unis dans la guerre contre le terrorisme. Ils peuvent notamment protester auprès des autorités américaines, apporter une protection durable aux ex-détenus de Guantánamo et d’ailleurs, et s’opposer aux transferts illégaux de personnes entre les pays. Amnesty International formule les recommandations suivantes : si des étrangers détenus à Guantánamo souhaitent rentrer dans leurs pays d’origine, les gouvernements de ces pays doivent en priorité s’en entretenir avec les autorités des États-Unis, l’objectif étant que ces personnes puissent être remises en liberté à moins qu’elles ne soient inculpées sans délai et jugées lors de procès qui doivent être conformes aux normes internationales ; ces gouvernements doivent exprimer leur préoccupation quant aux conditions de détention et aux traitements infligés à leurs ressortissants, et veiller à ce que les familles des détenus soient pleinement informées de l’évolution de leur situation et de leur sort ; les gouvernements doivent veiller à ce que toute personne qui a été renvoyée de Guantánamo soit traitée avec humanité et remise en liberté, à moins qu’elle ne doive être inculpée et jugée, auquel cas le procès doit être conforme aux normes internationales d’équité, sans recours à la peine capitale ; les autres pays doivent envisager d’accueillir les ex-détenus qui ne peuvent pas rentrer chez eux, en particulier s’il s’agit de pays où ces personnes ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition