Action : Bradley Manning, le soldat américain de 23 ans accusé d’avoir divulgué des informations à Wikileaks

Bradley Manning, le soldat américain de 23 ans accusé d’avoir divulgué des informations à Wikileaks, est détenu dans des conditions particulièrement dures depuis juillet 2010. Il a été inculpé mais n’a pas été jugé ni déclaré coupable d’aucune infraction. Il doit bénéficier de la présomption d’innocence. Amnesty International craint qu’aucun élément ne vienne justifier la dureté des conditions de détention du jeune homme et que celles-ci ne s’apparentent à un traitement inhumain de la part des autorités américaines. Bradley Manning est incarcéré à la base des marines (infanterie de marine des États-Unis) de Quantico, dans l’État de Virginie, aux États-Unis. Il a été mis en examen, mais on ignore toujours les charges définitives et les faits spécifiques qui seront retenus contre lui lors de son procès. Pour l’heure, il attend que se tienne une audience qui décidera s’il devra ou non être traduit devant un tribunal militaire. Celle-ci est prévue pour mai ou juin 2011. Contexte Le soldat de première classe Bradley Manning a été arrêté en Irak, en mai 2010, car il était soupçonné d’avoir transmis des informations à Wikileaks. Son arrestation est survenue après qu’un ancien pirate informatique l’eut accusé auprès du Bureau fédéral d’enquêtes (FBI) d’avoir reconnu qu’il avait divulgué des documents confidentiels. Il aurait déclaré au pirate qu’il avait vu des choses terribles dans ces documents qui, selon lui, devaient être rendues publiques. Après avoir été arrêté et incarcéré dans un premier temps en Irak, il a été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir