Signer en ligne Action : Il faut mettre fin à la destruction d’un village bédouin et des sources de revenu de ses habitants

Le village bédouin d’al Araqib, situé dans la région du Néguev (sud d’Israël), a été rasé afin de laisser place à une forêt. Malgré les droits qu’ils ont depuis longtemps sur ces terres, plus de 250 hommes, femmes et enfants sont constamment exposés au risque d’être expulsés de leur domicile. De plus, ils sont privés d’accès aux terrains qu’ils utilisent pour cultiver des produits agricoles et élever du bétail. À chaque fois que les habitants reconstruisent leurs abris de fortune, ceux-ci sont démolis par des bulldozers appartenant à l’Administration des territoires d’Israël, un organisme gouvernemental chargé de la gestion des terrains israéliens. Les démolitions ont commencé sans préavis le 27 juillet 2010, lorsque les habitants ont été expulsés par plus de 1 000 policiers antiémeutes qui ont démoli au moins 46 habitations et autres constructions – dont des abris pour animaux –, déraciné plusieurs milliers d’oliviers et d’autres arbres et saisi les biens des résidents. Depuis, al Araqib a été détruit au moins 20 fois. Le Fonds national juif, une organisation environnementale semi-gouvernementale, a maintenant planifié l’aménagement de toute la zone où se situe ce village et poursuit son travail en prévision de l’implantation d’une forêt. Il a pris soin de faire enlever de la zone tous les débris que les villageois utilisaient pour reconstruire leurs habitations après les précédentes démolitions. En attendant, une cinquantaine d’hommes, de femmes et d’enfants continuent de se réfugier dans le petit cimetière (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir