Signer en ligne Action : femmes du Zimbabwe, debout ! (WOZA)

Depuis février 2003, des membres de l’organisation Women of Zimbabwe Arise ! (WOZA) ont été arrêtées à plusieurs reprises pour avoir manifesté pacifiquement contre la situation sociale, économique et relative aux droits humains au Zimbabwe. Nombre d’entre elles ont été arrêtées arbitrairement et détenues dans des conditions épouvantables. En guise de représailles pour leur militantisme, certaines, parmi celles qui ont été détenues par la police, ont été torturées et maltraitées pendant leur garde à vue. Elles se sont en outre vu refuser des soins médicaux et de la nourriture et n’ont pas été autorisées à consulter des avocats. —><!—<![endif]--> Your browser does not have the necessary plugin to display this content. —> <!—<![endif]--> Le 10 mai 2011, près de 40 membres de WOZA ont été rouées de coups par la police au cours d’une manifestation contre les factures d’électricité trop élevées et la mauvaise qualité du service de la Société de distribution d’électricité du Zimbabwe, la ZETDC. Le passage à tabac a eu lieu après que 2 000 membres de WOZA ont défilé pacifiquement en se dirigeant vers les bureaux de la ZETDC pour remettre des « cartons jaunes » en signe de protestation. Le 28 février 2011, sept membres de WOZA et de son organisation partenaire Men of Zimbabwe Arise ! (MOZA) ont été arrêtés à Bulawayo. Ils auraient été torturés au poste de police central de Bulawayo avant d’être libérés deux jours plus tard, sous caution et à la condition qu’ils se présentent à la police deux fois par semaine. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.