Signer en ligne Action : Jean-Claude Roger Mbede en prison au Cameroun uniquement en raison de son orientation sexuelle

Jean-Claude Roger Mbede, un étudiant de 31 ans, purge actuellement une peine de trois ans de prison au Cameroun uniquement en raison de son orientation sexuelle réelle ou présumée. Il risque de subir des agressions homophobes et d’autres mauvais traitements. Il a été arrêté le 2 mars 2011 par des agents du secrétariat d’État à la Défense alors qu’il se trouvait avec un homme de sa connaissance. Ce dernier avait montré à la police des SMS que lui avait envoyés Jean-Claude Roger Mbede, et l’avait informée qu’ils devaient se rencontrer. Lecture Jean-Claude Roger Mbede, Cameroon - Amnesty Letter Writing Marathon 2011 par Amnesty International Danmark http://www.youtube.com/watch?v=JCtNiU8NSO0&version=3&hl=fr_FR Après son arrestation, Jean-Claude Roger Mbede a été maintenu en détention pendant sept jours avant d’être inculpé d’homosexualité et de tentative d’homosexualité en vertu de l’article 347 bis du Code pénal camerounais, qui stipule : « Est punie d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs [de 30 à 300 euros environ] toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ». Le 28 avril, il a été déclaré coupable et condamné à trois ans de prison. Il est désormais incarcéré à la prison centrale de Kondengui, où les conditions de détention sont rudes : les prisonniers souffrent de la surpopulation, de la précarité des installations sanitaires et du manque de nourriture. Le 3 mai, Jean-Claude Roger Mbede a fait appel de sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir