Signer en ligne Action : réfréner les milices armées en Libye

Un grand nombre de détenus rencontrés par amnesty international en Libye avaient trop peur pour parler des tortures qu’ils avaient subies, ils ne pouvaient que nous montrer leurs blessures. Les milices armées qui ont combattu le régime répressif de Mouammar Khadafi menacent désormais les espoirs des Libyens pour le respect des droits humains. Les Libyens essaient de reconstruire leurs vies après des mois d’un conflit meurtrier. Cependant, les milices armées font la loi à leur manière, en traquant et en exerçant leur vengeance contre ceux qu’ils pensent être restés loyaux à Khadafi ou qui ont combattu dans son camp. La torture règne. Elle est pratiquée par les entités militaires et les services de sécurité, ainsi que par une multitude de milices armées qui opèrent en dehors de tout cadre légal et n’ont de comptes à rendre à personne. De nombreux détenus sont morts suite aux actes de torture qu’ils ont subis. Plusieurs personnes rencontrées par Amnesty International ont déclaré avoir avoué des crimes qu’elles n’avaient pas commis uniquement pour faire cesser la torture. Des communautés entières ont aussi été prises pour cible. Par exemple, les Libyens noirs Tawergha subissent des agressions à titre de vengeance car leur ville avait servi de base aux forces de Khadafi. Tous les habitants de la ville, soit environ 30 000 personnes, ont été déplacés de force et sont désormais isolés dans des camps de fortune partout en Libye sans issue visible à leur calvaire. Les milices continuent également à prendre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir