Signer en ligne Action : Agissez pour la libération de Nasrin Sotoudeh, prisonnière d’opinion iranienne

« Il n’y a ni bon ni mauvais usage de la liberté d’expression, il n’en existe qu’un usage insuffisant. » Raoul Vaneigem Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne spécialisée dans la défense des droits humains, a été arrêtée le 4 septembre 2010, après avoir défendu des activistes d’opposition dans son pays. En janvier 2011, elle a été reconnue coupable de « propagande contre le régime » et « d’ agissements contre la sécurité nationale », y compris pour son appartenance au Centre de défense des droits humains (CDDH). Elle purge aujourd’hui une peine de six ans à la prison d’Evin, à laquelle s’ajoute l’interdiction de pratiquer son métier pendant dix ans. Elle a par ailleurs été détenue à l’isolement durant, au moins, les deux premiers mois de sa détention. En novembre 2010, le haut-commissaire aux Droits de l’homme a demandé aux autorités iraniennes de réexaminer le dossier de Nasrin Sotoudeh et d’accélérer sa remise en liberté, estimant que sa condamnation était basée sur des chefs d’inculpations trop flous. Cette condamnation et la peine infligée s’inscrivent dans le cadre d’une répression qui cible les avocats et les militants défendant les droits humains en Iran. Dans ce genre d’affaires, les procès sont systématiquement iniques : dès leur arrestation, les accusés ne sont pas autorisés à consulter l’avocat de leur choix, et ils sont condamnés sur la base d’inculpations formulées en termes vagues par des tribunaux et des juges qui ne brillent pas par leur indépendance. En Iran, les militantes doivent surmonter de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir