Action : En mal de justice, des Palestiniens détenus sans jugement par Israël

« Vous détruisez ma vie et je veux savoir pourquoi. En tant qu’être humain j’ai un esprit et je suis éduqué, et je veux savoir pourquoi je suis détenu. Le parquet militaire parle de son professionnalisme et pendant ce temps-là je n’ai aucun droit ? » Déclaration d’Ahmad Qatamesh, prisonnier d’opinion maintenu en détention administrative par les autorités israéliennes, devant le tribunal militaire d’Ofer, le 31 octobre 2011 Depuis des décennies, les autorités israéliennes maintiennent des Palestiniens en détention, sans inculpation ni jugement, en vertu d’ordres de détention renouvelables, les privant ainsi de tout semblant de justice. Au cours du premier semestre de 2012, des détenus comme Khader Adnan et Hana Shalabi ont observé des grèves de la faim prolongées pour protester contre leur incarcération sans inculpation, les mauvais traitements subis pendant les interrogatoires, la privation de soins médicaux appropriés et la suspension des visites de leurs proches. D’autres détenus ont entamé des grèves de la faim pour mettre en lumière le sort des centaines de détenus administratifs et les violations des droits humains dont les prisonniers palestiniens sont régulièrement victimes. Cette protestation s’est étendue et un mouvement massif de grève de la faim, qui a débuté le 17 avril 2012, a rassemblé quelque 2 000 prisonniers qui réclamaient une amélioration de leurs conditions de détention, la fin du placement à l’isolement, la possibilité pour tous les prisonniers de recevoir la visite de leur famille et la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.