Signer en ligne Action : En Europe, les droits humains ne prennent pas de vacances

Viviane Reding, la Commissaire pour la Justice, les Droits fondamentaux et la Citoyenneté a lancé une consultation publique jusqu’au 9 septembre sur les droits des citoyen(ne)s de l’Union européenne. Le résultat de cette consultation sera utilisé pour élaborer le rapport 2013 sur la citoyenneté de l’Union européenne (UE), lui-même destiné à influencer l’agenda de la Commission européenne. Cependant, Amnesty International demeure préoccupé par l’absence de références explicites aux droits humains dans cette consultation. Nous souhaitons que la Commission agisse de façon plus proactive dans sa politique de protection des droits humains en Europe. L’UE a une obligation de respecter et protéger les droits humains et dispose à cet effet de moyens suffisants. Cependant, elle ignore régulièrement les violations de ces droits commises dans les 27 états membres. A ce jour, l’UE n’est pas parvenue à développer une politique interne de droits humains suffisamment inclusive. Ce qui nous est présenté manque résolument d’ambition. Ainsi, l’UE échoue largement à produire les changements nécessaires au respect de nos droits. Ces quatre dernières années, les discussions relatives à la proposition de la Commission pour une directive sur l’égalité sont restées bloquées au Conseil. Une telle directive permettrait pourtant de combler les lacunes des législations antidiscrimination existantes- en particulier dans les domaines liés à l’âge, au handicap, à la religion et aux croyances et à l’orientation sexuelle. En outre, les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir