Action : Hana Abdi

L’hiver dernier, leur groupe a organisé des cours d’alphabétisation pour les femmes illettrées des villages proches de la province du Kurdistan. Elle était très active et travaillait, avec ses amies de l’ONG de femmes Azar Mehr, à la promotion du pouvoir d’action des femmes. Farid, frère d’Hana Abdi Hana Abdi, prisonnière d’opinion, est étudiante en psychologie à l’université Payame Noor de Bijar. Kurde iranienne, elle participe activement à la Campagne pour l’égalité, qui vise à mettre un terme à la discrimination à l’égard des femmes dans le droit iranien, et elle est membre de l’organisation de femmes Azar Mehr, ONG de Sanandaj affiliée à la Campagne pour l’égalité. Hana Abdi a été arrêtée le 4 novembre 2007 par sept agents du ministère du Renseignement au domicile de son grand-père, à Sanandaj. Les agents se sont ensuite rendus chez son père, ont fouillé la maison et ont saisi l’ordinateur de Hana Abdi ainsi que des tracts décrivant les objectifs de la Campagne pour l’égalité. La jeune femme serait détenue dans le quartier des femmes de la prison de Sanandaj. Elle a été autorisée à recevoir des visites de sa famille, mais pas à consulter un avocat. En décembre, un juge dont on ignore l’identité aurait déclaré qu’elle avait été arrêtée parce qu’elle avait porté atteinte à la sécurité nationale en participant à des attaques à Sanandaj et parce qu’elle était membre du PJAK (un groupe kurde d’opposition armée). La Campagne pour l’égalité dément vigoureusement toute participation de Hana Abdi à d’autres activités (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !