Signer en ligne Mexique-USA : des familles ont besoin de compassion et non de violence

Migrer ou mourir. Des milliers de personnes ont marché pendant des semaines pour échapper aux menaces, à la violence et à l’extrême pauvreté. Non pas par choix, mais parce qu’ils le devaient. Ils ont besoin de vous.

« Vous n’avez aucun droit ici. Et vous n’avez aucun droit de rester avec votre fils.  »

Voici ce que les autorités américaines ont dit à Valquiria en la séparant de son fils aux États-Unis. Valquiria était venue aux États-Unis dans l’espoir de trouver une protection. Son cas n’est que l’un des nombreux cas qui ont choqué le monde, lorsqu’il a été révélé que des enfants étaient séparés de leurs parents, pour avoir simplement essayé d’entrer aux États-Unis.

Donnez-nous les moyens de continuer à travailler sur ces violations : faites un DON

L’administration Trump donne le ton dès ses débuts
Le gouvernement américain a volontairement adopté des politiques et pratiques migratoires qui ont causé un préjudice catastrophique à des milliers de personnes en quête de sécurité aux États-Unis, notamment en séparant plus de 6 000 familles en quatre mois, soit bien plus que ce que les autorités avaient annoncé précédemment.

Une telle campagne délibérée de violations généralisées des droits humains sert à punir et dissuader les personnes qui cherchent une protection à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Des souffrances inutiles
Parmi les politiques et pratiques cruelles constatées figurent les suivantes : des renvois forcés illégaux en masse de demandeurs d’asile à la frontière mexicaine ; des milliers de séparations illégales de familles ; et une augmentation du recours à la détention arbitraire et illimitée des demandeurs d’asile, bien souvent sans possibilité de libération conditionnelle.

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel.

Non à une telle cruauté
De nombreuses personnes s’opposent déjà à ces politiques. Avec suffisamment de pression, nous avons une chance de faire en sorte cesser de telles pratiques. Et pour cela, nous avons besoin de vous !

Demandez au Département de la sécurité du territoire de cesser de sanctionner des personnes qui ont simplement essayé de demander l’asile.

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !