Signer en ligne Action : la Belgique a 180 jours pour montrer que les droits humains sont une priorité pour l’Union européenne

La présidence de l’Union européenne par la Belgique, c’est parti, et, on s’en sera rendu compte, les temps sont compliqués. Mais c’est aussi une opportunité : la mise en oeuvre du Traité de Lisbonne, la réorganisation des instances de l’Union en matière de politique étrangère, par exemple, sont autant de défis auxquels notre pays pourra accorder toute la vigueur de son attachement aux idéaux européens. Une présidence, c’est aussi l’occasion de mettre l’accent sur des priorités qui nous tiennent à coeur particulièrement. C’est pour cette raison qu’Amnesty International engage la Belgique à défendre plus particulièrement certains axes fondamentaux, dont l’amélioration pourrait faire vraiment progresser les droits humains sur le territoire européen et dans le monde (Télécharger le mémorandum (pdf)) Derrière les déclarations d’intention et les rencontres de haut niveau, ce sont des vies qui sont en jeu : des vies de citoyens "normaux", des vies d’hommes, de femmes et denfants qui ne demandent qu’une chose : vivre une vie digne, ce qui leur est souvent refusé. Pour illustrer cela et offrir des actions concrètes à nos représentants, nous mettons en avant dix cas de personnes ou groupes de personnes dont le sort est directement concerné par la politique de l’Union européenne de ses pays membres. Vous pouvez — vous aussi — les aider concrètement. Adresser un message à Olivier Chastel, Secrétaire d’Etat belge aux affaires européennes ; demandez-lui de mettre tout en oeuvre pour que les droits humains soient une (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.