Signer en ligne Stop aux poursuites contre les leaders pacifistes pro-démocratie à Hong Kong

DES MILITANTS PACIFISTES RISQUENT JUSQU’À 7 ANS DE PRISON Entre septembre et décembre 2014, des centaines de milliers de militants en faveur de la démocratie ont pris part à Hong Kong au « mouvement des parapluies » en occupant les principales rues de la ville durant 79 jours. Ces protestations visaient principalement une réforme électorale qui assurait que les candidats à la présidence de l’exécutif de Hong Kong étaient parfaitement alignés avec la direction du Parti Communiste Chinois, ceci allant à l’encontre de l’esprit du traité de rétrocession par le Royaume-Uni à la Chine en 1997, qui prévoit un statut spécial d’autonomie pour la région, avec élection au suffrage universel des dirigeants librement choisis. Durant l’occupation, 955 personnes ont été arrêtées par les autorités, tandis que 48 autres étaient encore appréhendées après la fin des protestations. Plusieurs poursuites ont été engagées contre des manifestants de ce « mouvement des parapluies ». Trois dirigeants étudiants ont notamment été emprisonnés en 2017. Aujourd’hui, de nouvelles poursuites sont engagées. En effet, le 19 novembre 2018 commence le procès de neuf dirigeants desdites manifestations, qui devrait durer une vingtaine de jours. Inculpées pour trois infractions formulées de manière vague et ambiguë, ces neuf personnes encourent une peine maximale de sept ans de prison. Ces poursuites multiples et incessantes lancées contre des figures du mouvement depuis la fin des mobilisations ont un effet dissuasif quant à l’exercice de la liberté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Viêt-Nam : annulez la condamnation à mort de Hồ Duy Hải

Le Viêt-Nam est l’État d’Asie ayant pratiqué le plus d’exécutions à mort en 2018. Hồ Duy Hải a été condamné sur base d’ « aveux » obtenus sous la torture. Signez la pétition.