Signer en ligne En Iran, la santé des prisonniers politiques est prise en otage

La cruauté dont font preuve les autorités pénitentiaires iraniennes est choquante. La santé des prisonniers politiques ou d’opinion est prise en otage via d’odieux procédés. Selon le travail de recherche d’Amnesty International, la cause de l’inaccessibilité des soins ne se trouve généralement pas dans un manque de ressources ou de capacité. En effet, d’accablantes preuves indiquent que ces refus sont délibérément utilisés comme sanction par les instances judiciaires, tout particulièrement par le parquet et/ou l’administration pénitentiaire. Dans certains cas, il a même été confirmé que le refus aux soins de santé était utilisé pour obtenir des aveux de la part des prisonniers politiques. Des pratiques qui mettent en danger la santé ou la vie des prisonniers Il s’agit notamment de : • le fait de ne pas prendre en considération ou de nier la gravité réelle de l’état de santé des prisonniers et de ne pas prescrire des antidouleurs ou des calmants ordinaires ; • le refus de leur administrer les médicaments dont ils ont besoin ; • le refus de la libération par voie de grâce de ceux qui sont dans un état médical critique, ou le fait de conditionner l’accès aux soins par le dépôt d’une caution exorbitante ; • le fait de contraindre les prisonniers qui ont obtenu une autorisation de sortie pour maladie ou une hospitalisation à les interrompre pour être ramenés de force en prison, contre tout avis médical ; • l’interruption de leur traitement, malgré une autorisation de sortie difficilement obtenue, leur retour en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

LE COQ WALLON A DU PLOMB DANS L’AILE

Les milliers d’armes qui sont vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition