Signer en ligne Les développements récents dans le village de Nabi Saleh

Manal Tamimi nous a dit le 27 Novembre que l’utilisation de tir en direct est en hausse, parfois sans raison apparente et non pour réprimer les manifestations : les villageois entendent fréquemment des tirs - non seulement le vendredi, mais également au cours de la semaine et la nuit, parfois à 3,00 du matin. Il semble que, comme à Jérusalem-Est et à Hébron, ces tirs sont utilisés pour faire face à des jets de pierres. (Le 24 Septembre, le Premier ministre Netanyahu a confirmé dans un communiqué qu’il avait approuvé l’utilisation des balles réelles (calibre 0,22) et avait ordonné à la police d’établir de nouvelles règles d’engagement approuvant l’utilisation de tirs en direct lorsque des agents ou des civils étaient en « danger immédiat et concret » .

En outre, sont mises en place des restrictions à la liberté de mouvement à l’intérieur et à l’extérieur du village, qui est de plus en plus l’objet de fermetures, parfois pendant trois à quatre jours par semaine, ce qui crée des difficultés particulières puisque Nabi Saleh est comme un village de transit entre Ramallah et le nord de la Cisjordanie.

Quelque 22 résidents de Nabi Saleh ont été arrêtés dans une vague d’arrestations entre le 19 Octobre et le 20 Novembre , la plupart sont des jeunes âgés entre 19 et 20 ans.

Arrestations dans Nabi Saleh
Manal Tamimi rapporte que depuis la mi-Octobre 2015, jusqu’à 22 jeunes personnes ont été arrêtées. Il semble qu’il y aurait eu des arrestations hebdomadaires suite à la détention de deux villageois de Nabi Saleh : Abed Al Ezz Hafeth Tamimi, 20 ans, et Maher Mahmoud Tamimi, 19 ans, le 20 Septembre 2015. Ils auraient fait des aveux forcés et déclarations sous la contrainte, qui incriminaient d’autres qui ont été arrêtés. Ezz et Maher ont été détenus dans le centre de détention Moscabiyeh et interrogés par l’Agence israélienne de sécurité (ISA) sur une période de plusieurs semaines et sont maintenant emprisonnés à Kishon.

Le 19 Octobre six jeunes hommes ont été arrêtés, lors d’une incursion militaire israélienne :
• Wa’ed Tamimi, 19 ans, et le fils de Nariman et Bassem, accusé d’être en possession d’une arme et de jets de pierres
• Anan Tamimi, 20 ans et le fils de Bushra et Naji Tamimi, accusé d’être en possession d’une arme et de jets de pierres
• Mustafafa Muhamad Tamimi, 21 ans, accusé d’être en possession d’une arme, les jets de pierres, et de cocktails Molotov
• EOCIV Tamimi, 20 ans, accusé d’être en possession d’une arme, les jets de pierres, et de cocktails Molotov
• Loay Tamimi, 21 ans, accusé de jets de pierres
• Omar Tamimi, 28 ans, accusé de jets de pierres et de cocktails Molotov

Selon leurs avocats, les six pourrait faire face à des peines de prison allant de sept mois et deux ans. Toutefois, cela dépend fortement de l’acte d’accusation définitif et d’éventuelles charges antérieures .
Plus tard, le 27 Octobre, deux autres jeunes hommes ont été arrêtés :

• Yazan Esam Tamimi, 19 ans, accusé de jets de pierres
• Waleed Murad Tamimi, 19 ans, accusé de jets de pierres.

Le 5 Novembre six autres ont été arrêtés :
• Bâle Ahmad Tamimi, 19 ans, accusé d’accusé d’être en possession d’une arme et de jets de pierres
• Nedal Hussein Tamimi, 29 ans, accusé d’accusé d’être en possession d’une arme et de jets de pierres
• Wisam Eyad Tamimi, 20 ans, accusé d’être en possession d’une arme et de jets de pierres
• Odai Al Abed Razaq Tamimi, 21 ans, accusé de jets de pierres
• Bahqaa Muhamad Tamimi, 20 ans, accusé d’être en possession d’une arme, des jets de pierres et de cocktails Molotov

J'agis

Signer en ligne

Monsieur le Ministre,
Monsieur l’Avocat général,

En tant que membre d’Amnesty International, je suis préoccupé par le sort de :
Wa’ed Tamimi, Anan Tamimi, Mustafafa Muhamad Tamimi, EOCIV Tamimi, Loay Tamimi, Omar Tamimi, Yazan Esam Tamimi, Waleed Murad Tamimi, Bâle Ahmad Tamimi,Nedal Hussein Tamimi, Wisam Eyad Tamimi, Odai Al Abed Razaq Tamimi, BahqaaMuhamad Tamimi
Je tiens à exprimer mon inquiétude sur le fait que les audiences des tribunaux militaires israéliens sont gravement viciées et vous invite à prendre toutes les mesures pour assurer que les détenus ci-dessus bénéficient d’un procès rapide, conformément aux normes internationales d’équité des procès.
Je vous exhorte à envisager la libération des détenus en attente de jugement en conformité avec les normes internationales, y compris la possibilité de libération provisoire avant le procès et la divulgation à la défense de tout élément de preuve sur lequel se fonderait un refus de cette libération.
Je vous exhorte à veiller à ce qu’ils soient traités avec humanité en toutes circonstances et qu’ils puissent avoir accès à leurs familles, aux avocats de leur choix et à toute assistance médicale dont ils pourraient avoir besoin.

Je vous prie d’agréer Monsieur le Ministre, Monsieur l’Avocat Général, mes sentiments distingués,


Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Un père de famille condamné pour terrorisme pour avoir aidé sa famille

Ahmed est considéré comme un terroriste et a été condamné à 10 ans d’emprisonnement pour avoir utilisé un mégaphone pour appeler au calme lors d’affrontements à la frontière hongroise. Signez notre pétition !