Signer en ligne Marwan, un étudiant, emprisonné pour homosexualité

Mise à jour du 11 janvier 2016 : "Marwan" été libéré après que sa peine a été réduite en appel. D’après son avocat, il avait été libéré le 5 novembre moyennant une caution de 500 dinars (225 €), de façon à ce qu’il puisse passer ses derniers examens à l’université. La peine de Marwan a été réduite à deux mois de prison et à une amende de 3 000 dinars (1 350 €) lors d’une audience en appel le 17 décembre. Marwan avait déjà purgé sa peine en détention et a donc été libéré le 17 décembre. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont envoyé des appels. Un étudiant tunisien a été condamné à un an de prison pour relations homosexuelles. Il a été contraint à subir un examen visant à « prouver » qu’il avait eu des rapports anaux. Il attend actuellement qu’il soit statué sur son appel. Un étudiant de 22 ans connu sous le pseudonyme de « Marwan » a été condamné à un an de prison le 22 septembre par le tribunal de première instance de Sousse en vertu de l’article 230 du Code pénal, qui incrimine les relations homosexuelles. La police judiciaire de Hammam Sousse avait convoqué Marwan pour l’interroger le 6 septembre, après que des agents avaient trouvé son numéro dans le téléphone d’un homme ayant été tué. Pendant l’interrogatoire, Marwan a été questionné sur sa relation avec ce dernier. Selon son avocat, il a confié avoir eu des relations homosexuelles avec la victime après que des policiers l’ont giflé et menacé de le déshabiller et de le violer, ainsi que de l’inculper de meurtre s’il n’avouait pas. À la demande du tribunal, le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse