Signer en ligne Rendez la pleine liberté à Liu Xia, veuve du prix Nobel Liu Xiaobo

Liu Xia est la femme de l’éminent défenseur des droits humains et lauréat du prix Nobel de la paix en 2010, Liu Xiaobo, décédé le jeudi 13 juillet dernier. Artiste, poétesse et militante des droits humains, Liu Xia est assignée à résidence depuis l’octroi du prix Nobel à son mari. Depuis qu’il est enfermé et condamné par les autorités chinoises, elle n’aura cessé de s’engager pour sa libération.

LIU XIA HARCELÉE ET SOUS SURVEILLANCE INTENSE

Depuis le 8 octobre 2010, Liu Xia est illégalement assignée à résidence suite à l’annonce de l’octroi du prix Nobel à son mari. La police a confisqué son téléphone portable quelques heures plus tard. Ce soir-là, des policiers l’ont amenée dans la province de Liaoning afin de l’éloigner des médias et de ne pas lui permettre de voir son mari en prison.

Ramenée à Pékin le 10 octobre, elle est, depuis lors, enfermée chez elle, sous la surveillance intense des membres des services de sécurité, qui montent la garde devant sa maison. Elle n’a droit à aucune visite.

Cette surveillance intense et les diverses formes d’intimidation qu’elle subit de la part des autorités chinoises sont la cause d’un stress psychologique anxiogène qui l’a menée à une dépression. En outre, en février 2014, les médecins lui ont diagnostiqué un trouble cardiaque, et elle n’avait pas accès à tous les soins nécessaires. La santé physique et mentale de Liu Xia est préoccupante car cette femme a longtemps été isolée, et elle a besoin d’un traitement adéquat ainsi que de retrouver la liberté.

L’HÉRITAGE DE LIU XIAOBO

Le mari de Liu Xia, éminent homme de lettres chinois, avait contribué à appeler à une réforme politique en Chine, connue sous le nom de "Charte 08". Son seul "crime" est d’avoir exercé son droit de libre expression ; en conséquence de quoi il avait été condamné à 11 ans d’emprisonnement en 2009, pour “incitation à la subversion de la puissance de l’État”.

Le 8 octobre 2010, liu Xiaobo s’est vu décerner le prix Nobel de la paix pour son long et pacifique combat en faveur du respect des droits humains fondamentaux en Chine. En mai dernier, il a été diagnostiqué tardivement d’un cancer du foie avancé et, en dépit des demandes répétées de Liu Xiaobo et Liu Xia, les autorités chinoises ont refusé de les laisser partir à l’étranger pour obtenir un traitement optimal.

Décédé le 13 juillet dernier, Liu Xiaobo laisse derrière lui un héritage majeur qui inspire le monde entier et nous incite à poursuivre la lutte pour les droits humains en Chine et dans le monde. Le plus grand hommage qu’on puisse lui rendre à ce jour est d’assurer que son épouse Liu Xia redevienne libre de ses actes et paroles.

DEMANDEZ LA PLEINE LIBERTÉ POUR LIU XIA

Amnesty International considère Liu Xia comme une prisonnière d’opinion. Victime de harcèlement et de graves limitations de sa liberté, Liu Xia doit être libérée. Exhortez les autorités chinoises à mettre un terme à son assignation à résidence illégale et à toute forme de harcèlement ou surveillance.

J'agis

Signer en ligne
Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir