Action : On craint pour la sécurité de Joinville Frota

Le syndicaliste Joinville Frota a échappé à un attentat ce 23 août 2008. Depuis, lui et sa famille se cachent. Cet homme dirige le syndicat représentant les employés des transports de Macapá, la capitale de l’Etat d’Amapá (nord du Brésil). Il sera candidat au poste de maire lors de l’élection qui se tiendra en octobre. Joinville Frota travaille comme receveur d’autobus, conducteur et inspecteur de la sécurité à Macapá. En 2001, il a été licencié après avoir accusé son employeur de ne pas respecter les accords conclus avec ses salariés à l’issue d’une grève. Il a été rétabli dans ses fonctions suite aux protestations de ses collègues. En 2002, il est devenu dirigeant syndical, et depuis lors, il est aux avant-postes d’une campagne visant à améliorer les salaires et les prestations offerts aux travailleurs, ainsi qu’à réduire le prix des tickets de bus. Joinville Frota a demandé à plusieurs reprises la protection de la police fédérale, mais en vain. Source : Joinville Frota (h), syndicaliste , ainsi que sa famille.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse