Signer en ligne Action : Grèce, Kypreos Manolis doit recevoir des compensations qui tiennent pleinement compte des conséquences de sa perte d’audition

Manolis Kypreos est journaliste ; il a notamment couvert les manifestations organisées sur la place Syntagma, à Athènes, contre les nouvelles mesures d’austérité. Cet homme a révélé à Amnesty International que le 15 juin 2011, le chef d’une unité de police avait ordonné à un de ses hommes de lancer une grenade paralysante dans sa direction. Peu avant d’être agressé, Manolis Kypreos aurait révélé sa profession. À cause de cette attaque, il a totalement perdu l’ouïe, ce qui a mis fin à sa carrière. Fin 2011, le représentant du parquet près les tribunaux de première instance d’Athènes a engagé des poursuites contre des policiers, qui n’avaient pas encore été identifiés, pour les graves blessures intentionnellement infligées au journaliste. Articles en rapport sur amnesty.beGrèce Thèmes : Lutte contre l’impunité

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

LE COQ WALLON A DU PLOMB DANS L’AILE

Les milliers d’armes qui sont vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition