Signer en ligne Embargo immédiat sur les armes à destination du Soudan du Sud

L’opposition politique au sein du Mouvement populaire de libération au Soudan (MPLS) entre le Président, Salva Kiir, et le leader actuel des forces de l’opposition, Reik Machar, est à l’origine du conflit qui sévit actuellement au Soudan du Sud. Début 2013, Riek Machar, alors vice-Président, a publiquement exprimé son désir de défier M. Kiir à la présidence du Mouvement et s’est ensuite porté candidat aux élections générales de 2015. En avril dernier, M. Kiir a retiré les pouvoirs exécutifs attribués à M. Machar. Il a également mis à la retraite des généraux de haut rang, a remplacé deux gouverneurs d’État et, en juillet 2013, a licencié la quasi-totalité de son cabinet, en ce compris M. Machar. Ce dernier, rejoint par d’anciens membres du Mouvement, a dénoncé ces décisions et, lors d’une réunion du Bureau politique du Mouvement le 14 décembre, a accusé M. Kiir de ne pas laisser place au dialogue politique.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse