Signer en ligne Iran. Les femmes réduites à être des machines à procréer

Le Parlement iranien est en passe d’adopter deux projets de loi qui menacent considérablement les droits sexuels et reproductifs des femmes. Ces propositions véhiculent l’idée que les femmes sont réduites à faire des bébés et à rester mères au foyer toute leur vie. Celles qui n’ont pas d’enfants pourraient subir d’importantes restrictions quant à l’utilisation de contraceptifs et à leur entrée sur le marché du travail. Les autorités iraniennes ont dans l’optique de faire augmenter les chiffres en baisse de la population dans le cadre d’une politique nataliste malavisée. Le Leader suprême, Ayatollah Sayed Ali Khamenei insiste auprès des autorités pour que la croissance démographique passe de 78,5 millions d’habitants à 150-200 millions d’habitants. Un nouveau rapport écrit par Amnesty International s’intitulant « You Shall Procreate : Attack’s on women’s sexual and reproductive » dénonce justement les efforts considérables déployés par les autorités pour encourager les grossesses répétées.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse