Signer en ligne Paraguay. La vie d’une fillette de 10 ans enceinte en danger

AU 100/15, AMR 45/1554/2015, 28 avril 2015 La vie d’une fillette de 10 ans, enceinte après s’être fait violée par son beau-père, est en danger. Malgré le risque élevé que représente cette grossesse et la requête de la mère de l’enfant, les autorités n’ont pas encore autorisé l’accès à une procédure d’avortement. Le 21 avril 2015, une fillette de 10 ans est arrivée accompagnée de sa mère à l’Hôpital mère-enfant de la Trinité à Asunción, la capitale du Paraguay, en se plaignant de douleurs à l’estomac. L’examen a révélé qu’elle était enceinte de 21 semaines. Cette grossesse résulte d’un viol commis par le beau-père de la fillette. Le directeur de l’hôpital a reconnu publiquement que la vie de l’enfant était en danger bien qu’elle soit en bonne santé. Quelques jours plus tard, le ministère public a ordonné l’admission de la fillette à l’Hôpital de la Croix Rouge pour y passer des examens. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les professionnels de la santé à travers le monde affirment qu’une grossesse chez une jeune fille dont le corps n’est pas totalement développé représente un danger particulier, y compris pour la vie de la personne concernée. Par conséquent, toutes les options, notamment une procédure d’avortement, doivent être proposées. Le 28 avril, la mère de la fillette a déposé une demande administrative à l’hôpital en réclamant une interruption de grossesse pour sa fille. Néanmoins, rien n’indique que l’hôpital envisage cette solution. Au contraire, selon les informations dont nous disposons, la fillette (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse