Brésil : Stop aux exécutions extrajudiciaires commises par la police militaire

La police militaire de l’État de Rio de Janeiro a eu recours à la force létale de manière disproportionnée, inutile et arbitraire. Entre 2005 et 2014, 5 132 personnes ont été tuées par des officiers de police dans l’exercice de leur fonction, dans la ville de Rio de Janeiro. La majorité des victimes étaient des jeunes Noirs vivant dans les favelas ou appartenant à des communautés pauvres.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse