Action : Les employées immigrées sont isolées, exploitées, maltraitées

Des dizaines de milliers d’immigrées employées de maison en Jordanie sont maintenues dans l’isolement, exploitées et maltraitées, sans que l’État s’en émeuve. Elles jouent un rôle fondamental dans l’économie de la Jordanie et de leur pays d’origine et devraient avoir le droit de travailler sans craindre d’être victimes de traitements cruels ou de menaces d’emprisonnement ou d’expulsion. Agissez maintenant Amnesty International appelle les autorités jordaniennes à : veiller à ce que les modifications qu’elles apportent à la législation garantissent les droits des travailleurs et travailleuses immigrés, en accord avec les normes internationales en matière de droits humains et, en particulier, veiller à ce que la Loi relative au travail soit modifiée en tenant compte des recommandations du Comité des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, afin de garantir l’ensemble de ces droits ; créer immédiatement et à ses frais des foyers pour les employées de maison fuyant les violences ou l’exploitation ; améliorer la surveillance des agences de recrutement et celle des conditions de travail et veiller à ce que les contrats d’embauche soient respectés ; veiller à ce que les employeurs et les représentants des agences de recrutement qui maltraitent les employées de maison soient traduits en justice ; mettre au point des mécanismes de décision plus rapides et plus efficaces, pour éviter que les immigrées employées de maison ne soient placées en détention ou (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse