Action : Agissez pour abroger la loi rétablissant la peine de mort au Libéria

Malgré les dénonciations au niveau international, y compris celles d’Amnesty International, la proposition de loi faite par la Chambre des Représentants en mai 2008 afin de réintroduire la peine de mort dans la législation libérienne a été adoptée par le Sénat et a été promulguée par la Présidente Jonhson-Sirleaf en juillet 2008. Vol à main armée, terrorisme et détournement sont désormais passibles de mort par pendaison. Le gouvernement libérien a expliqué que cette nouvelle loi répondait au tollé provoqué par l’augmentation du nombre de cas de vols à main armée et à une criminalité grandissante. Dans un communiqué de presse publié à la suite de la promulgation de la loi le 22 juillet 2008, La Présidente a précisé qu’elle s’engage[ait] à revoir cette loi afin d’apporter un éventuel amendement dès que la situation sera[it] complètement contrôlée et qu’une paix durable pourra[it] être assurée. Dans une déclaration en date du 31 juillet 2008, l’Union européenne a exprimé sa très vive préoccupation quant à une telle décision. Une telle décision de réintroduction de la peine de mort est un signal extrêmement inquiétant allant à l’encontre de la tendance observée depuis de nombreuses années en Afrique et dans le monde (...) L’Union européenne exhorte le Libéria à respecter ses engagements ainsi que les normes internationales relatives aux droits de l’homme (...) l’Union européenne appelle instamment le Gouvernement et le Parlement libériens à abolir, en droit comme en pratique, le recours à la peine de mort. Le Haut Commissariat aux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse