Écrire Troy Anthony Davis (h), Noir, 40 ans

AMR 51/116/2008 - AU 283/08 Troy Davis doit être exécuté dans l’État de Géorgie le 27 octobre à 19 heures (heure locale). Cet homme est dans le couloir de la mort depuis dix-sept ans pour un meurtre qu’il nie toujours avoir commis. En 1991, Troy Davis a été déclaré coupable du meurtre de Mark Allen MacPhail, un policier âgé de vingt-sept ans qui a été abattu dans le parking d’un fast-food Burger King à Savannah, en Géorgie, le 19 août 1989. Troy Davis a également été déclaré coupable d’avoir agressé Larry Young, un sans-abri attaqué juste avant que ce policier ne soit tué. Lors du procès, Troy Davis a reconnu s’être trouvé sur les lieux au moment de la fusillade, mais il a nié avoir agressé Larry Young ou tiré sur l’agent MacPhail. Il n’existe aucune preuve matérielle indiquant qu’il était l’auteur des coups de feu, et l’arme du crime n’a jamais été retrouvée. Les éléments à charge reposaient entièrement sur les déclarations de témoins. Au cours des années qui ont suivi son procès, la plupart des témoins de l’accusation sont revenus sur leur déposition ou se sont contredits dans des déclarations sous serment. De plus, un témoignage recueilli après le procès indique que c’est un autre homme qui a tiré sur le policier. En mars 2008, la cour suprême de la Géorgie a refusé que Troy Davis bénéficie d’un nouveau procès ou d’une audience lors de laquelle il aurait pu faire valoir des éléments apparus après sa condamnation. La présidente de cette instance était opposée à ce refus, tout comme deux autres juges. Elle a déclaré : « Dans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse