Action : Yuval, 19 ans, objecteur de conscience

Yuval Oron-Ofir, âgé de 19 ans, a été condamné le 24 novembre à 14 jours d’emprisonnement pour avoir refusé de faire son service militaire. Son refus se base sur son opposition à l’occupation israélienne en Cisjordanie. Voici un extrait de sa déclaration : (...) il est de mon devoir moral de refuser de servir dans l’armée. Ma conscience ne me permet pas de me joindre à une organisation qui détruit, au nom de l’Etat, les maisons de gens innocents, tue des enfants qui ne prennent pas part à des combats armés, et qui empêche des malades de recevoir des traitements adéquats. L’armée empêche la liberté de mouvement, sape les droits humains et vole leurs terres aux gens parce qu’ils ne sont pas juifs. Exécutant les ordres du gouvernement, l’armée israélienne procure oppression et terreur à 3,5 millions de Palestiniens. Vous pouvez lire (en anglais) le texte intégral de sa déclaration. Il devrait être libéré le 5 décembre. C’est le premier emprisonnement pour Yuval et il est probable qu’il sera emprisonné à nouveau au terme de cette première condamnation. En dernière année du secondaire et convoqué par l’armée pour son futur service militaire, il figure parmi ceux qui ont envoyé une lettre de refus d’enrôlement (comme Mia Tamarin, Omer Goldman). Il vit dans le village mixte judéo-arabe de Neve Shalom Wahat al-Salaam. Il a été diplômé l’an dernier d’une école supérieure (histoire et théâtre) et s’est porté volontaire pour un service civil dans une commune de Yavne, pour travailler avec de jeunes Ethiopiens et des jeunes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse