Agissez par SMS :Il faut protéger les femmes et les fillettes qui risquent de subir des violences sexuelles dans les camps haïti

Agir par SMS, c’est agir ET soutenir financièrement Amnesty International pour l’ensemble de ses activités. Pour cela, envoyez jusqu’au 26 MAI 2010, 14 h, un SMS avec vos coordonnées complètes vers le 3313 (2€ le SMS). Vous pouvez recevoir automatiquement, une fois par semaine, la nouvelle action par SMS en vous abonnant à ce service. Pour cela, envoyez le message « AU » au numéro 3313 (sms reçu gratuit. Votre réponse 2€). Plus d’informations Céline*, une fillette de huit ans, a été violée alors qu’elle se trouvait seule dans sa tente. Sa mère était partie travailler en dehors du camp et n’avait personne pour la garder en son absence. De nombreux autres cas de violences sexuelles dont sont victimes des femmes et des fillettes haïtiennes ne sont pas signalés. En effet, celles-ci sont trop effrayées pour aller porter plainte à la police, soit parce que l’auteur des faits vit dans le même camp ou dans le même quartier qu’elles, soit parce qu’elles n’ont aucun autre endroit où aller. Amnesty International est préoccupée par l’absence presque totale de la police dans les camps. L’inexistence des mesures de prévention et de protection, à laquelle s’ajoutent la promiscuité, l’insuffisance de l’éclairage et le manque d’installations sanitaires adaptées dans de nombreux camps, accroît la vulnérabilité des femmes et des fillettes. *Le nom a été changé. Plus d’informations sur le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse