Action : L’argent de l’UE ne doit pas servir à discriminer les Roms

Si vous observez les actions des pays membres de l’Union européenne (UE) et celles de leurs voisins souhaitant y entrer, vous constaterez souvent une différence choquante entre le discours et la pratique. Des pays qui ont accepté formellement de protéger et de promouvoir les droits des populations vivant sur leur sol ignorent et violent les droits des Roms. Par ses fonds structurels, l’UE vise à promouvoir la cohésion sociale et économique en soutenant financièrement les projets de développement au sein des États membres. L’UE doit veiller à ne pas utiliser l’argent des contribuables européens pour financer des projets pouvant entraîner des violations des droits humains. Pourtant, Amnesty International a constaté que dans certains cas, les fonds structurels européens avaient été utilisés pour financer des écoles qui isolent les enfants roms, ainsi que des projets d’infrastructure ayant entraîné l’expulsion forcée de Roms. L’UE doit rendre des comptes sur la manière dont ses fonds de développement sont utilisés, et doit veiller à ce que ses principes soient respectés dans ces investissements. La Email en ligne La pétition au format PDF à télécharger et faire signer autour de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse