Action : Turquie, non à une loi anti-terroriste inique qui permet d’inculper des enfants

En Turquie, des milliers d’enfants, dont certains âgés de 12 ans à peine, ont été arrêtés, détenus et inculpés aux termes de la législation anti-terroriste pour leur participation présumée à des manifestations visant les autorités turques. La plupart de ces manifestations ont eu lieu dans le sud-est de la Turquie où la majorité de la population est kurde ; l’interdiction officielle de célébrer le nouvel an kurde fut l’une des causes de ces manifestations. (Image : Six des jeunes qui ont comparu devant le tribunal) Les manifestants se sont opposés à la police et certains d’entre eux ont lancé des pierres et des cocktails Molotov. Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants en ayant un recours disproportionné à la force et ont, dans certains cas, tiré à balles réelles tuant ainsi des manifestants. Des enfants, arrêtés parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir participé à ces manifestations, ont été placés en garde à vue dans des locaux de détention pour adultes. Certains d’entre eux ont été jugés par des Cours Pénales Spéciales et ont été condamnés à des peines allant de quelques mois à plusieurs années de prison. Les enfants dont Amnesty International a recueilli le témoignage ont fait des récits crédibles et cohérents de mauvais traitements infligés par des représentants de la loi. Voici un de ces témoignages : En janvier 2010, sept enfants ont été transférés vers la prison de type M de Ceyhan. Parce qu’ils ont manifesté leur préférence de rester en cellule avec des détenus emprisonnés pour les mêmes raisons (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Turquie : libérez les professionnels des médias emprisonnés

D’après le Comité pour la protection des journalistes, la Turquie est le pays qui emprisonne le plus de journalistes au monde. Agissez !