Action : Turquie, non à une loi anti-terroriste inique qui permet d’inculper des enfants

En Turquie, des milliers d’enfants, dont certains âgés de 12 ans à peine, ont été arrêtés, détenus et inculpés aux termes de la législation anti-terroriste pour leur participation présumée à des manifestations visant les autorités turques. La plupart de ces manifestations ont eu lieu dans le sud-est de la Turquie où la majorité de la population est kurde ; l’interdiction officielle de célébrer le nouvel an kurde fut l’une des causes de ces manifestations. (Image : Six des jeunes qui ont comparu devant le tribunal) Les manifestants se sont opposés à la police et certains d’entre eux ont lancé des pierres et des cocktails Molotov. Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants en ayant un recours disproportionné à la force et ont, dans certains cas, tiré à balles réelles tuant ainsi des manifestants. Des enfants, arrêtés parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir participé à ces manifestations, ont été placés en garde à vue dans des locaux de détention pour adultes. Certains d’entre eux ont été jugés par des Cours Pénales Spéciales et ont été condamnés à des peines allant de quelques mois à plusieurs années de prison. Les enfants dont Amnesty International a recueilli le témoignage ont fait des récits crédibles et cohérents de mauvais traitements infligés par des représentants de la loi. Voici un de ces témoignages : En janvier 2010, sept enfants ont été transférés vers la prison de type M de Ceyhan. Parce qu’ils ont manifesté leur préférence de rester en cellule avec des détenus emprisonnés pour les mêmes raisons (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les réfugiés sont exposés aux violences sur l’île de Manus

Agissez contre la détention hors de ses frontières que pratique l’Australie. Des violences systématiques ont lieu dans ces centres. Signez la pétition