Signer en ligne Action : Guantánamo, 9 ans déjà !

Il reste 173 prisonniers dans ce camp militaire américain situé sur l’île de Cuba ; leur avenir est toujours aussi incertain. Le 22 janvier 2009, le Président Barack Obama s’était engagé à fermer ce centre de détention dans un délai d’un an. Même si la situation s’est globalement améliorée dans le camp depuis deux ans, plusieurs sujets sont encore et toujours d’actualité, dont la détention à durée illimitée sans jugement et les tribunaux militaires d’exception, appelés commissions militaires, qui n’ont pas été abandonnés (remaniés seulement) et devant lesquels quelques rares détenus ont comparu pour y être jugés. Ces tribunaux d’exception ne présentent pas les garanties d’un procès équitable ; plusieurs prisonniers ont été amenés à plaider coupable dans le but d’échapper à une détention illimitée. Par ailleurs, personne n’a été amené à rendre des comptes pour tout ce qui s’est passé à Guantánamo au cours de ces neuf ans (conditions de détention, mauvais traitements, torture,…). Amnesty a récemment recommandé que l’ancien président G.W. Bush soit poursuivi pour avoir autorisé le ’waterboarding’ (ou simulacre de noyade) dans des centres de détention secrets, considéré par le droit international comme un acte de torture. Articles en rapport sur amnesty.be Campagne permanente : Contre le terrorisme, la justice Thèmes : Halte à la torture Thèmes : Lutte contre l’impunité (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse