Action : Mettre fin à la plantation de forêt dans le village détruit d’al-’Araqib

Le village bédouin d’al-’Araqib dans le Néguev, au sud d’Israël, a été détruit encore une fois, après huit démolitions en 2010. Le Fonds national juif (FNJ), une organisation semi-gouvernementale, a commencé les préparatifs pour la plantation d’une forêt sur les terres du village. Le personnel de l’Administration des terres israéliennes (ILA) est arrivé à al-’Araqib à 8.OO h le 31 janvier, accompagnée d’au moins 25 policiers en tenue anti-émeute complète, et les membres de la “Patrouille verte” (qui relève de l’autorité israélienne de la Nature et des Parcs). Avec deux bulldozers, ils ont détruit plus de 20 maisons de fortune que les résidents avaient reconstruites après les dernières démolitions, qui ont eu lieu les 16 et 17 Janvier. Après les démolitions, le 31 Janvier, les travailleurs du FNJ - rassemblés autour du village depuis environ deux semaines - ont commencé à creuser des fossés d’irrigation et des terrasses en préparation d’une plantation extensive d’arbres sur les terres du village. L’injonction du tribunal interdisant au FNJ le boisement des terres du village a expiré le 23 Janvier, dans laquelle le juge recommandait fortement que toutes les parties s’abstiennent de faire des changements « inaltérables » à la terre. Malgré cela, le FNJ poursuit son plan avec le soutien évident des autorités israéliennes, qui n’ont pris aucune mesure pour inviter les Bédouins résidant à al-’Araqib à de véritables consultations en vue de résoudre leur manque d’accès à un logement convenable. Les forces de sécurité (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse