Signer en ligne Action : Il faut que tous les prisonniers d’opinion du Myanmar soient remis en liberté

Plus de 6 000 prisonniers ont été libérés au Myanmar le 12 octobre 2011. Cependant, seuls 200 d’entre eux étaient des prisonniers politiques ou des prisonniers d’opinion, c’est à dire des personnes détenues uniquement pour avoir exercé sans violence leur droit à la liberté d’expression, de réunion et d’association. Il faut que le gouvernement du Myanmar libère tous les prisonniers d’opinion dès maintenant. Sans doute pas moins de 1 800 prisonniers politiques languissent encore derrière les barreaux au Myanmar. Depuis plusieurs décennies dans ce pays, les militants politiques sont soumis à des arrestations arbitraires, des interrogatoires sous la torture, des procès iniques et des conditions carcérales inhumaines dans les prisons tristement célèbres du Myanmar. L’année dernière, à l’issue des premières élections depuis 20 ans, le nouveau gouvernement avait promis une réforme politique. La remise en liberté de tous les prisonniers d’opinion constitue un des éléments permettant d’évaluer la sincérité de la promesse du gouvernement. Après cette première libération de 200 prisonniers politiques, l’espoir est grand au Myanmar, en Asie et dans d’autres parties du monde. La campagne que nous menons depuis plusieurs années est en train de nous faire gagner du terrain. Redoublons d’efforts pour faire en sorte que le gouvernement du Myanmar nous entende. Ajoutez votre nom à cette pétition pour demander au président de la Commission nationale des droits humains nouvellement établie au Myanmar d’exercer des pressions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse