Action mail : A Taiwan, Chiou Ho-Shun a épuisé tous les recours et risque d’être exécuté

En 1989, avec 10 autres comparses, Chiou Ho-Shun a été accusé du meurtre d’un jeune garçon de 9 ans et d’une autre personne. Depuis, tout en clamant son innocence, il dénonce les violences qu’il a subies et le fait qu’il n’a pas pu bénéficier de l’aide d’un avocat durant ses interrogatoires et la première phase de son procès. Bien que la Haute Cour de Taiwan ait admis les mauvais traitements dont il a été victime pour l’obliger à avouer, elle n’a pas voulu prendre en compte les enregistrements prouvant ces violences. Des 11 personnes poursuivies dans le cadre de cette affaire de meurtre, seul Chiou Ho-Shun a été condamné à mort. Pour les avocats de Taiwan, l’affaire Chiou Ho-Shun "entache l’histoire juridique du pays". Chiou Ho-Shun a été jugé 11 fois. Il est le prévenu, détenu depuis le plus longtemps, dans le cadre de la plus longue procédure pénale qu’ait connu le pays. En août 2011, il a épuisé son ultime recours devant la Cour suprême et pourrait être exécuté d’un moment à l’autre. Cette action fait partie des appels mis en place dans le cadre de la campagne "Contre la peine de mort en Asie". Voir la présentation de la campagne et les autres appels. Articles en rapport sur amnesty.be TaiwanCampagne permanente : Abolition de la peine de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir