Action : Sussan Tahmasebi

Il existe un mouvement de défense des femmes [en Iran] [...] il cherche à faire évoluer positivement la société par des moyens civils et en créant de larges alliances sur des sujets qui concernent particulièrement [...] les femmes iraniennes. Extrait d’un article de Sussan Tahmasebi intitulé Empowering Iranian Women through the One Million Signatures Campaign Sussan Tahmasebi, militante de la société civile et défenseure des droits des femmes, risque une peine d’emprisonnement pour avoir participé à l’organisation d’une manifestation, en juin 2006, contre la discrimination à l’égard des femmes dans la législation iranienne. Elle est membre fondatrice et membre de l’exécutif du Centre de recherche et de formation pour les organisations de la société civile (Koneshgaran Davtalab), aussi connu sous le nom d’Institut des bénévoles, et elle a participé au lancement de la Campagne pour l’égalité, dont l’objectif est de recueillir un million de signatures d’Iraniens et d’Iraniennes favorables à l’égalité entre les femmes et les hommes dans le droit iranien. En avril 2007, elle a été reconnue coupable d’atteinte à la sécurité nationale et condamnée à six mois de prison ferme et dix-huit mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant cinq ans. Elle a été laissée en liberté en attendant qu’il soit statué sur son appel. Sussan Tahmasebi faisait aussi partie des 33 femmes arrêtées le 4 mars 2007. La plupart de ces femmes ont été arrêtées alors qu’elles manifestaient à l’occasion de son procès et de celui de quatre autres (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse